Namaskar Mumbai se

Dooroon Dongar Saajare - Les collines ont l'air lisses, vues de loin (proverbe marâthî)

eXTReMe Tracker

08 janvier 2007

Le Lathi

Une petite révolution chez les forces de l’ordre à Bombay. La traditionnelle canne en bambou lestée de plomb, le lathi, fait sa sortie au profit d’un outil un poil plus dangereux encore, en aluminium anodisé, avec poignée en plastique et dragonne, sans doute pour diminuer le risque de saturnisme chez les condés.

 

Il faut savoir qu’au même titre que la moustache, le lathi est un signe d’autorité à la maison pébroque de Mumbai. Un policier sans lathi et sans moustache, c’est aussi absurde qu’un poisson sans bicyclette aurait dit le regretté Desproges.

 

Sans lathi et sans moustache, le flic s’étiole et se fane. La moustache impose le respect, le lathi la discipline. Le badge, c’est pour faire joli.

   

Il n’est pas exceptionnel de voir ces charmants gardien de la paix, la garder, justement, la paix à grands moulinets de lathi, qui s’abat de façon démocratique sur le premier crâne qui passe à portée sans distinction de sexe, de race ou de religion. Pour les moins de 5 ans un bon coup de pied dans les cotes suffira. Poussez pas, y’en aura pour tout le monde.

   

Je vous dis ça car j’ai assisté ce matin à un passage à tabac en bonne et due forme d’un rickshaw-wallah par la maréchaussée à un feu rouge. Bien coordonné. Un qui tiens, un qui tape avec le nouveau Lathi 2007, dans la plus grande indifférence des passants. Rigolez pas, c’est pas si facile que ça et ça demande entraînement et concentration pour ne pas écraser les doigts du collègue entre le contrevenant et la matraque de 4 pieds de long. Je connais un gars qui s'est coincé le pouce comme ça, il parait que ça fait super mal.

Il sera donc bienvenu de se déplacer maintenant avec un équipement complet de football américain pour éviter les désagréments d’un hématome sous dural avec lésions corticales diffuses et atteinte parenchymateuse, et prévenir un traumatisme de la cage thoracique. Ca tient peut être chaud, mais de nos jours, la sécurité n'a pas de prix.

 

 

 

A écouter : Police on my back – Asian Dub Fundation & Zebda

- Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    français de pologne

    Bonjour
    je viens de passer deux jours à lire votre année à Bombay et j'ai passé un bon moment.
    Je me demandais donc si vous aviez fait un
    "namashkar cracovia se"...?

    et je voulais avoir des nouvelles d'Electra, of course....

    See you
    Elafée

    Posté par elafée, 26 août 2008 à 17:18

Poster un commentaire